Flux RSS presse sécurité routière

« Attachez votre ceinture, attachez-vous à la vie » Une campagne pour revenir au geste vital

Le port de la ceinture de sécurité est obligatoire depuis le 1er juillet 1973, à l'avant, et le 1er octobre 1990, à l'arrière. Au départ très contesté, l'usage de cet accessoire s'est massivement imposé à tous comme une évidence pour la sécurité de tous les passagers d'une voiture ou d'une camionnette. Pourtant, en 2016, le réflexe de boucler sa ceinture que l'on croyait définitivement acquis en 40 ans ne l'est pas pour l'ensemble des Français. En 2016, 354 personnes décédées dans un accident de la route ne portaient pas de ceinture.



Stabilité de la mortalité routière en octobre 2017


A conduire sans permis, sans assurance, on risque le pire

En France la conduite sans permis ou sans assurance, ou les deux, est un véritable fléau. En 2016, 241 personnes ont trouvé la mort dans un accident impliquant un conducteur sans permis et 235 dans un accident impliquant un véhicule non assuré. Selon l'Observatoire national de la sécurité routière (ONISR) 600.000 personnes circuleraient sans permis et encore plus, 700.000, sans assurance (ONISR).

Beaucoup d'usagers de la route ignorent encore les conséquences très lourdes d'une conduite sans permis ou sans assurance : mise en détention, inscription au casier judiciaire, endettement à vie transmissible aux enfants pour régler les dommages physiques et corporels etc.
La Sécurité routière repart en campagne pour les informer complètement avec deux dépliants «Conduite sans assurance, conduite sans permis, connaissez vous les risques ?» et deux animations vidéo sur Internet.



Opération « BIEN VU ensemble » pour le passage à l'heure d'hiver

PASSAGE À L'HEURE D'HIVER  Opération « BIEN VU ensemble » : Nelson Monfort, la Sécurité routière, Agéa et France Bleu, partenaires à l'occasion du passage à l'heure d'hiver pour prévenir des risques dus à la baisse de la luminosité.

Chaque année, le passage à l'heure d'hiver provoque un pic d'accidentalité routière de +47% pour les piétons en fin de journée. Nelson Monfort, la Sécurité routière, la Fédération nationale des syndicats d'agents généraux d'assurance (Agéa) et France Bleu s'allient pour rappeler les bons comportements à adopter pour éviter les accidents.



Au volant, le téléphone peut tuer

En utilisant son téléphone pendant la conduite, un automobiliste détourne son attention et peut ainsi faucher du bout de ses doigts la vie d'un cycliste, d'un piéton, d'un autre usager de la route. À partir du 20 octobre 2017, la Sécurité routière lance une campagne (affichage et radio) pour faire prendre conscience que quelques secondes d'utilisation de son téléphone au volant peuvent suffire à faire basculer une vie.



En 2016, 91,8% des recettes des « amendes radars » ont financé la lutte contre l'insécurité routière et 8,2% le désendettement de l'État

À quoi sert l'argent des radars automatiques ? Pour la première fois, la réponse à cette question est développée en détails dans un rapport officiel annexé au Projet de loi de finances de l'année 2018.



Mortalité routière en baisse en septembre


Les radars autonomes peuvent maintenant relever une infraction d'excès de vitesse dans un virage

En 2016, selon l'Observatoire national de la sécurité routière (ONISR) près de 500 automobilistes (497) et 160 motards ont perdu la vie dans un virage. Les causes de ces accidents routiers sont multiples (collision avec un véhicule circulant dans le sens opposé, sorties de route) mais toujours aggravés par une vitesse excessive ou inadaptée.



Mortalité routière en recul pour le mois d'août 2017 : -1,7% par rapport à août 2016


#OnPosePourLaPause : la Sécurité routière et le groupe Sanef dévoilent les grands gagnants de leur concours

10 grands gagnants qui s'étaient prêtés à l'exercice sur la route des vacances ont été sélectionnés parmi des centaines de clichés et seront exposés sur l'aire de service Sanef de Vironvay (27) sur l'autoroute A13 pour faire revivre des instants des vacances 2017.